La Croix-Rouge

Le Relais du Monde NATOYE

Lorsqu’on arrive dans le village de Natoye, les maisons aux façades en pierres apparentes, les toits pentus aux tuiles sombres donnent l’impression de retourner en arrière, dans un passé pas si lointain mais historique. Et c’est au détour d’un ruisseau que se dessine le bâtiment du centre d’accueil pour demandeurs d’asile « Le Relais du Monde ».

Construite en 1875 en plein cœur du Condroz et au beau milieu d’un domaine de 10 ha, cette bâtisse a une histoire atypique. Après avoir accueilli une congrégation de carmélites puis un séminaire de pères passionnistes, elle fut rachetée en 1967 par la Fédération nationale des Patros et transformée en centre d’hébergement pour divers groupes. Après de nombreux travaux de mise en conformité et sécurité, elle abrite le centre d’accueil de la Croix-Rouge depuis le 1er juin 2006.

« Le Relais du Monde » peut accueillir 245 personnes tant isolées qu’en famille. Ces résidents, venus des quatre coins du monde, sont encadrés de jour comme de nuit par une équipe d’une vingtaine de personnes, issues pour plus de 60% de la commune.

La configuration du bâtiment permet l’organisation de différents espaces : réfectoire, salle de sport, espace de rencontre, salles de télé, bibliothèque, ludothèque, cybercafé, etc. es synergies créatrices et culturelles naissent alors notamment grâce au tissu associatif local.

Chacun de ses lieux de vie, souvent baignés de lumière grâce aux multiples fenêtres et à leur grandeur, promet des ambiances différentes :

Les couloirs monumentaux du rez-de-chaussée et leurs carrelages aux motifs très symétriques en sont le centre névralgique toujours occupé par des familles postées à l’accueil cherchant des informations, des personnes de l’équipe encadrante sortant de leurs bureaux, des femmes rassemblées en grappes pour discuter sur des bancs en bois, des personnes attendant leur tour devant la cabine téléphonique.

Les imposants escaliers en bois et leurs rampes assez larges pour accueillir les glissades des enfants ont un côté suranné, La ludothèque où se mêlent les cris des joueurs de ping-pong et le silence des joueurs d’échec semble démesurée, les cuisines placées dans un bâtiment longiligne indépendant du reste rappellent d’anciennes écuries.

Il semble que dans ce centre, la caméra aura beaucoup de facilité à trouver sa place et le cadre juste.

La Croix-Rouge
REALISE PARIdriss Gabel
ECRIT PARIdriss Gabel & Marie Cavas
MUSIQUE - PAGE D'ACCUEIL"Lacrimosa" de Mohammed Hamra
DIRECTEUR PHOTO Michael Inzillo MIXAGE Pascal Zander MONTAGE MARIKA PIEDBOEUF MUSIQUE Mohammed Hamra & Eric Gerstmans ASSISTANTE REALISATEUR Malika Banyundo

UNE COPRODUCTION LES FILMS DE LA PASSERELLE – RTBF – WIP – Croix-Rouge DE Belgique PRODUIT AVEC L’AIDE DU CENTRE DE CINEMA ET DE L’AUDIOVISUEL DE LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES – WALLIMAGE – SPF COOPERATION AU DEVELOPPEMENT – GSARA – MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT DE PROMOTON SOCIALE, DE LA JEUNESSE, DES DROITS DES FEMMES ET DE L’EGALITE DES CHANCES – TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FEDERAL BELGE – CECILE GEROME SPRL – TAXSHELTER.BE – SHELTER PROD